Tout a commencé à l’automne 2020. En pleine période Covid et surfant sur le succès de l’Outremer 55, les premières réunions plénières ont eu lieu, avec en parallèle des ateliers de création pour imaginer le successeur de l’Outremer 51.

 

Revenons quelques mois en arrière.

Suite à de multiples échanges avec la communauté Outremer très engagée et nous poussant toujours à nous améliorer (clients et propriétaires), nous avons identifié des attentes fortes. Après les millions de milles parcourus sur des 51’ depuis une dizaine d’années, il était temps d’y répondre…

L’Outremer 51 est en effet la référence incontestée du catamaran de voyage, la barre était placée très haut !

L’intégration de Gunboat au groupe Grand Large Yachting en 2016 a permis à Outremer de franchir une marche en termes d’exigences de qualité. De nouveaux moyens en ingénierie et des matériaux innovants nous ont permis d’atteindre un compromis déplacement – habitabilité inédit, améliorant ainsi les capacités marines, et la qualité de vie à bord de nos catamarans.

Tout était réuni pour trouver un digne successeur au 51’.

 

Passons à la phase de conception…

Pour définir ce nouveau modèle nous avons réuni la dream team qui a fait le succès du 55’ : VPLP, Patrick Le Quément et Darnet Design, en intégrant à la réflexion un groupe de futurs propriétaires. Et bien qu’étant inspiré des innovations de l’Outremer 55, l’Outremer 52 n’a pas dérogé aux ateliers et a été le fruit d’une réflexion poussée, ponctué de nombreux retours clients.

 

 

A travers une vision 360, nous avons envisagé tous les aspects liés à la vie à bord et à l’utilisation du bateau (parité homme – femme, empreinte écologique, modularité…). 

Le plan d’aménagement a connu plusieurs versions et a évolué au fil du temps pour arriver au compromis idéal. 

 

Le projet se concrétise ! 

L’équipe de VPLP, Darnet Design, Patrick Le Quément et le Bureau d’Etude enchaînent les allers retours jusqu’à valider le design, la conception de structure et la réalisation technique. Ce sont un grand nombre d’échanges qui permettent de lancer la fabrication des moules de coque et de pont.

Création des moules 

Afin d’assurer un enchaînement optimal du cycle de fabrication, les formes de coque sont lancées en premier puis les formes de pont légèrement en décalé lors des études avec nos partenaires, afin de disposer des outillages de production au bon moment.

 

En suivant précisément les plans fournis par l’architecte, une structure en bois à l’échelle 1 est construite à la forme du pont. Les formes les plus complexes, comme les mains courantes du roof, ou les goulottes d’évacuation, sont usinées dans de la mousse grâce à une machine à commande numérique. Cette pièce s’appelle le master et servira de négatif pour la construction du moule de pont. 

Décembre 2021, création de la maquette à l’échelle 1 du plan de pont.

Pendant la réalisation du moule de coque, on finalise le plan de pont avec une maquette à l’échelle 1 pour valider les derniers détails d’ergonomie et lancer la production du moule de pont.

 

Un nouveau bâtiment dédié au 52 est fini juste à temps pour accueillir les moules de coque et pour enfin lancer la stratification de cette première.

Une course contre la montre est lancée avec comme objectif la présentation du bateau au salon de La Grande Motte 2023.

 

1er juin 2022, infusion de la première coque. 

Après le déchargement des nouveaux moules, que vous avez pu suivre sur notre compte Instagram, découvrez les différentes étapes d’infusion – moulage : 

  • Nettoyage du moule puis cirage pour faciliter le démoulage 
  • Projection de Gel Coat à l’intérieur du moule 
  • Stratification de la barrière anti-osmose en résine vinylester 
  • Positionnement des tissus selon un plan précis avec différents grammages et épaisseurs 
  • Positionnement des matériaux d’âme 
  • Pose des tissus intérieurs du sandwich 
  • Mise en place des périphériques de vide 
  • Test de vide 
  • Et enfin l’infusion de résine. 

C’est toujours impressionnant de voir la résine venir imprégner plus de 140m2 de tissus en moins d’une heure ! 

Une fois l’étape de moulage terminée, les cloisons sont posées et stratifiées à la coque, pour créer un ensemble monobloc qui permettra d’obtenir une rigidité parfaite de la structure.  

La première stratification est une barrière de protection complète en vinylester. Les cloisons structurelles sont en carbone/divinycell/époxy et les cloisons auxiliaires pour les compartiments étanches en divinycell/verre/polyester ou bois époxy. 

Les lisses et couples deviennent une structure monobloc qui donne sa rigidité exceptionnelle au bateau. 

Cela signifie que la structure du bateau sera à la fois robuste et durable, sans grincement et une distorsion réduite au minimum. 

S’ensuit le démoulage des coques et du pont. L’Outremer 52 commence à dévoiler ses formes…

 

Une fois la structure prête, les équipes “systèmes” et “menuiserie” prennent le relai avec l’installation : 

  1. des circuits plomberie et électricité, ainsi que d’une structure aluminium de support de plancher faite sur mesure. Chaque élément de raccordement est étiqueté et facilement accessible afin de rendre la maintenance en mer plus aisée. 
  2. des moteurs et réservoirs 
  3. des éléments de mobilier. Tous les éléments mobiliers sont isolés de la structure grâce à une liaison souple qui va absorber les micromouvements. Ainsi le bateau est totalement silencieux en toutes conditions. 

En novembre 2022, coques et pont ne font plus qu’un !

Grande et délicate étape dans la construction d’un catamaran Outremer, le pontage consiste à installer le pont du bateau sur les coques de façon à créer une parfaite jointure, assurant une connexion solide et durable. 

 

 

En février 2023, le premier Outremer 52 toucha l’eau à La Grande-Motte (sous la neige !).

Ce fût encore un grand moment de fierté pour les centaines de collaborateurs ayant œuvrés sur le projet. 

 

Vous avez un projet de voyage en catamaran et souhaitez découvrir ce tout nouveau modèle en avant-première à l’occasion du Salon International du Multicoque de La Grande-Motte, du 12 au 16 avril ? Merci de remplir ce formulaire en ligne pour un rendez-vous commercial. Si vous souhaitez simplement visiter le bateau, réservez votre créneau ici.

Pour plus de détails sur Outremer, contactez l’espace presse

Continuez à naviguer

24 avril, 2024

We Explore : Nouveautés à bord et expéditions futures pour protéger nos océans

Tout récemment s’est achevé le réaménagement hivernal du We Explore ! Un travail intense a été fourni pour intégrer encore plus de lin et de confort à bord de ce 5X ! Au cœur de ce chantier, la refonte de la cuisine et de la salle de bain ont été pensées non seulement pour améliorer la fonctionnalité et le confort, mais aussi pour intégrer des solutions low-tech visant à réduire l’impact écologique du catamaran.

17 avril, 2024

L’Outremer 52, triplement récompensé !

L’Outremer 52 vient de frapper fort en raflant non pas un, mais trois prestigieux prix internationaux ! (on est à deux doigts d’avoir le melon)

Nous avons entamé notre série de victoires en novembre 2023 avec le British Yachting Award 2023, un grand moment de fierté pour tous.