Le respect de l’environnement dans les valeurs fondamentales d’Outremer

L’ambition initiale des fondateurs du groupe était de créer des voiliers innovants, car ils étaient convaincus que la voile constituait, et constitue toujours, la pratique la plus naturelle et la plus respectueuse.

Dans ce même esprit, le groupe construit depuis près de 20 ans des voiliers conçus pour naviguer autour du monde en utilisant au maximum l’énergie naturelle du vent. Nos bateaux permettent en effet de maximiser la navigation sans moteur, donc sans émission de CO2.

Les trois piliers d’un nautisme durable

Fort de ces fondations historiques, le Groupe accélère sur son cap pour relever les défis contemporains. Nous souhaitons que la navigation reste une expérience privilégiée de la planète bleue, et donc que son impact sur les écosystèmes naturels soit réduit au maximum. Nous y parviendrons en activant conjointement trois piliers d’amélioration :

1 – Généraliser l’écoconception

Nous souhaitons optimiser la performance environnementale de nos bateaux à chaque stade de leur vie : conception, production, distribution, usage et fin de vie.

Du choix des matériaux à la définition des systèmes, du mode de production à l’expérience de navigation, tout doit être passé au crible de la durabilité.

Recourir à des matériaux plus naturels, privilégier des moteurs plus économes en énergie fossile ou fonctionnant avec des énergies renouvelables, ou encore anticiper le recyclage des bateaux : ce sont les chantiers de Recherche & Développement qui construisent un nautisme durable.

Nos objectifs pour 2022 :

ll nous semble essentiel de mettre en place un outil d’analyse de cycle de vie pour comprendre l’empreinte de nos bateaux, prioriser les projets, et pouvoir mesurer tous les ans l’amélioration de l’empreinte de nos bateaux.

À cette fin, nous avons mis en place un partenariat avec MarineShift360, un outil d’analyse de cycle de vie pour l’industrie maritime. Nous soutenons le développement de l’outil en réalisant une étude de cas pour tester l’analyse du cycle de vie de nos bateaux, et souhaitons faire de cet outil une pierre angulaire de notre processus de conception et de production, afin d’analyser les domaines où nous pouvons réduire les impacts de nos bateaux.

En parallèle, nous lançons dès maintenant plusieurs projets concrets : un projet soutenu par la région Occitanie pour intégrer des bio matériaux avec Kairos et l’université de Montpellier, une étude sur des antifouling innovants, l’utilisation de résine époxy partiellement biosourcée, …

Pour cela, nous avons initié différents projets : améliorer la production solaire, optimiser l’intégration d’hydrogénérateurs, tester les solutions hybrides du marché dans le but de les proposer en standard sous 3 ans, suivre les développements autour de l’hydrogène.

Première illustration, fin octobre 2020 partira le projet ElCano 500 : tour du monde sans aucune énergie fossile car tout électrique. Le voyage en partenariat avec Jimmy Cornell se fera avec un

Outremer 45 nommé 4ZERO sur le même parcours que celui de Magellan il y a 500 ans lors du premier tour du monde à la voile.

2 – Viser l’exemplarité en tant qu’entreprise citoyenne

Parce que le nautisme durable commence par le respect des femmes et les hommes qui y travaillent, Grand Large Yachting investit pour optimiser les conditions de travail de ses collaborateurs, et leur assurer plus de confort, de sécurité et d’épanouissement.

La performance RSE de chaque entité du Groupe est pilotée avec une exigence accrue – ce qui permet des améliorations concrètes, année après année.

Nous avons commencé en 2018 en mettant en place un comité développement durable, qui a déjà lancé de nombreuses actions concrètes : investissements importants sur la sécurité, organisation de formations, mise en place du tri des déchets, campagne annuelle du nettoyage du site, actions pour la diminution de nos déchets non-recyclables.

Nos objectifs pour 2022 :

Baisse du taux de gravité d’accidents de travail de 50%, baisse du taux de fréquence des accidents de travail de 50%

Conserver une satisfaction globale des salariés supérieure à 90%

Diminuer de 20% nos déchets et de 5% nos consommations d’énergie et d’eau

3 – Impliquer nos clients et nos fournisseurs pour un nautisme durable

C’est l’action combinée de nos 500 collaborateurs, de nos

fournisseurs, de nos clients et de nos partenaires, sur l’intégralité de la chaîne de valeur, qui permettra d’avoir un impact. Concrètement, cela implique d’engager les acteurs de notre supply chain à développer des solutions plus respectueuses de l’environnement, de renforcer la formation des équipes.

L’usage du bateau représentant l’essentiel de l’empreinte globale de la possession d’un bateau, nous allons aussi lancer un travail de sensibilisation auprès de nos clients et des plaisanciers aux bonnes pratiques à bord.

C’est dans cet esprit que nous travaillons par exemple avec la Fondation Tara Ocean sur des formations dédiées à la navigation eco-responsable.

Par cette démarche, Grand Large Yachting souhaite contribuer à son échelle et insuffler une dynamique plus globale.

Nos objectifs pour 2022 :

Adoption de la charte par au moins 50% de nos fournisseurs

En cours d’étude avec Tara Océan

Pour préserver l’émotion du large …

Pour explorer toujours plus loin …

Pour réaliser nos rêves à venir …

… Inventons ensemble un nautisme durable !

Un programme concret et pragmatique

La démarche s’appuie sur deux principes clés :

  • Être dans l’univers du « concret », avec des actions pratiques
  • Apporter la preuve de l’impact de notre démarche, sur la base d’objectifs atteignables et mesurables, avec un premier à jalon à 3 ans

Pour illustrer ses actions, et attirer toujours plus d’acteurs à réfléchir et agir sur ce thème, nous communiquerons régulièrement sur un fait ou une action concrète de notre programme RSE :

Voir les dernières actualités RSE