Route du Rhum : le 4X et le 49’, premiers bateaux de série à l’arrivée !

 

Cette édition qui s’achève en ce moment ne viendra pas faire mentir la tradition : La Route du Rhum reste l’Everest de la course en solitaire !

Ce ne sont pas moins de 5 dépressions majeures qui ont balayé la course, avec des rafales parfois supérieures à 65 nds et des mers dantesques. Sur les 123 partants le 4 novembre, un tiers abandonnera , et un grand nombre s’abritera pour laisser passer le plus fort des tempêtes !

Nos trois Outremer en course, eux, parmi les 21 inscrits en catégorie « Rhum Multis », affrontèrent vaillamment le mauvais temps, continuant à faire route dans des conditions à ne pas mettre un cata de croisière dehors…même si le 5X No Limit fut obligé de jeter l’éponge au Portugal, après avoir heurté un OFNI.

Dans ces conditions très éprouvantes, le 4X de Jean-Pierre Balmès tint la dragée haute à des machines de course bien plus performantes sur le papier, contenant même le trimaran jaune de Loïck Peyron, sister-ship du vainqueur de 1978, jusqu’à quelques encablures de la ligne d’arrivée ! Loïck ayant bien contribué à la mise au point du 4X, quel meilleur hommage que de laisser cette 4e place à son parrain, et précédent vainqueur de l’épreuve ?

Eric Gamin sur son fidèle 49’ Liladhoc, pour sa première course, fut lui aussi soumis à rude épreuve ! Il déchira et répara chaque voile, faisant le gros dos lors des deux dernières dépressions, à sec de toile. A trois jours de l’arrivée, c’est son code D qui rendit l’âme, le condamnant à voir remonter ses poursuivants… mais il parvint à limiter les dégâts en gréant son code 0 sur l’étrave au vent, et emporta une bien méritée 9° place.

 

Bravo à eux deux d’avoir ainsi porté aussi haut les couleurs d’Outremer !

Pour plus de détails sur Outremer, contactez l’espace presse

Continuez à naviguer

24 avril, 2024

We Explore : Nouveautés à bord et expéditions futures pour protéger nos océans

Tout récemment s’est achevé le réaménagement hivernal du We Explore ! Un travail intense a été fourni pour intégrer encore plus de lin et de confort à bord de ce 5X ! Au cœur de ce chantier, la refonte de la cuisine et de la salle de bain ont été pensées non seulement pour améliorer la fonctionnalité et le confort, mais aussi pour intégrer des solutions low-tech visant à réduire l’impact écologique du catamaran.

17 avril, 2024

L’Outremer 52, triplement récompensé !

L’Outremer 52 vient de frapper fort en raflant non pas un, mais trois prestigieux prix internationaux ! (on est à deux doigts d’avoir le melon)

Nous avons entamé notre série de victoires en novembre 2023 avec le British Yachting Award 2023, un grand moment de fierté pour tous.